Brésil
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Informations Pratiques Brésil

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter Fiche Profil

Brésil : Informez-vous avant de partir !

Superficie

La superficie du Brésil est de 8 515 767 km², soit 14 fois la France !

Vol

Il faut 11 h 35 de vol sans escale pour se rendre de Paris à Rio de Janeiro, situé à 11 000 km de la capitale française, et 11 h de Paris à Sao Paulo. La compagnie brésilienne TAM Airlines propose au départ de Paris un vol par jour à destination de São Paulo. Air France dessert Sao Paulo et Rio de Janeiro en direct à raison de deux vols par jour depuis Paris CDG2F. Recife et Salvador de Bahia sont également desservies par Air France. La nouvelle compagnie à coût réduits Joon, filiale d'Air France, assure à partir du printemps 2018 trois vols hebdomadaires vers Fortaleza au départ de Paris CDG. Vous pouvez également passer par TAP Portugal via Lisbonne, ou Air Europa via Madrid. Air Europa propose des vols réguliers au départ de Paris Orly Ouest, via Madrid, vers Salvador de Bahia (3 vols par semaine) et Sao Paulo (un vol quotidien).

Décalage Horaire

- 3 h hiver/- 4 h été.

Population

Le Brésil compte 196,7 millions d'habitants.

Aéroports

Deux aéroports facilitent l´accès à Rio. L´aéroport international Antônio Carlos Jobim (du Galeão), à 20 km du centre, reçoit les vols des principales villes du Brésil et du monde. Les taxis assurent les transferts pour environ 30 dollars US. L´aéroport Santos Dumont, localisé dans la baie de Guanabara et proche du centre, fonctionne seulement pour les vols domestiques. La vue depuis le hublot est époustouflante !
On compte 32 km entre l'aéroport de Salvador de Bahia et le centre-ville. Le trajet en taxi coûte environ 30 dollars US. Dans les deux cas, des navettes aéroports desservent les centres-villes pour un tarif de 15 USD environ.

Sécurité

Evitez d'emporter trop d'argent, des bijoux et n'importe quel objet de valeur lorsque vous vous promenez.
Au Brésil, l'insécurité urbaine demeure un problème mais il ne faut pas non plus trop exagérer. Le gouvernement a fait de nombreux efforts, notamment sur Copacabana à Rio et dans le Pelourinho à Salvador. Dans ces quartiers touristiques, la police est très présente. Le ministère français des Affaires Etrangères recommande cependant la plus grande prudence aux voyageurs qui se rendent à Rio de Janeiro. Cet avertissement vaut pour tous les quartiers, mais plus particulièrement pour Copacabana, Flamengo, Santa Teresa et le centre (les favelas étant bien entendues formellement déconseillées). Le ministère précise qu'il est également conseillé d'éviter tout endroit isolé et cela spécialement à partir de la tombée de la nuit. En cas d'agression, il convient de ne pas résister, car une telle attitude conduit quasi systématiquement les agresseurs à faire usage de leurs armes.

Langue

La langue est le portugais. La population des grandes agglomérations parle l'anglais, et les Brésiliens dans leur ensemble comprennent l'espagnol.

Formalités et visa

Pour les ressortissants français, il est nécessaire de présenter un passeport valable au moins six mois après la date du retour. De plus, tout voyageur doit être muni d'un billet de retour ou de sortie du territoire brésilien. En revanche, les Français sont dispensés de visa pour tout séjour inférieur à 90 jours.

Religion

Le catholicisme est la religion officielle et principale avec 80 % de croyants. Les Brésiliens pratiquent également le candomblé et l'umbanda, des cultes d'origine africaine.

Monnaie

L'unité monétaire est le real brésilien (BRL). Vous pouvez changer dans les banques. Généralement, elles ouvrent du lundi au vendredi de 10 h à 16 h. Ces horaires varient selon les états. Vous pouvez également vous rendre dans un bureau de change ou dans une agence de voyages. Sinon, on trouve des guichets dans les aéroports et dans le centre des grandes villes. De nombreux hôtels, restaurants et boutiques acceptent les règlements par cartes de crédit. American Express, Diners Club, Mastercard et Visa sont les plus représentées et permettent aussi de retirer de l'argent dans les banques. Ces dernières endossent également les chèques de voyages. En revanche, le taux est rarement avantageux.

Circulez sur place

Compte tenu de la superficie du pays, l'avion est le moyen de transport le plus recommandé. Des liaisons aériennes quotidiennes relient les capitales d'états et les grandes villes.

Le bus, utilisé couramment, rapide et économique, convient aux distances courtes. Le réseau quadrille le pays (pensez aux voyages de nuit).

La voiture permet, quant à elle, de découvrir l'inaccessible. Mieux vaut posséder un permis international pour la location, même s'il n'y a pas d'obligation. Les routes sont bien entretenues, mais les autoroutes et les voies rapides s'avèrent rares, ainsi que les stations-services dans certaines régions. Dans toutes les grandes villes, il existe des agences de location nationales et internationales. Si vous optez pour l'automobile : faites preuve de beaucoup de prudence car la conduite brésilienne est anarchique. Entre autres, souvenez-vous que la nuit, en ville, les Brésiliens ne s'arrêtent pas au feu rouge.

Dans le centre de Rio, oubliez la voiture, prenez les taxis qui sillonnent la ville, ils sont nombreux et pas chers, mais faites tout de même attention. Par ailleurs, des minibus appelés jardineiras longent la côte. Privilégiez le métro : plus rapide et plus simple, il est également le lieu le plus sûr, pour les touristes. Sinon, préférez la marche à pied. Prenez les vieux tramways jaunes typiques pour parcourir les ruelles pavées et pentues du quartier de Santa Térésa à Rio. Les enfants montent en marche comme dans les films ! Vous pourrez par ailleurs opter pour un survol de la ville en hélicoptère... inoubliable ! Depuis 2011, Rio dispose d'un tramway aérien unique au monde : la plus longue télécabine urbaine (3 416 mètres) reliant le centre-ville aux quartiers Nord d'Alemao en 17 minutes.

A Salvador, on peut facilement se déplacer grâce aux ascenseurs et aux funiculaires qui permettent de passer d'un quartier à un autre. A Sao Paulo, le trafic est l'un des plus denses du monde avec 6 millions de voitures ! Il va sans dire que les embouteillages sont impressionnants ! Ainsi, les plus riches se déplacent carrément en hélicoptère !

Santé

Dernière minute

Une épidémie de fièvre jaune sévit depuis le début de l'année 2017 dans les Etats brésiliens du Minas Gerais et de l'Espirito Santo. Les autorités sanitaires locales recommandent vivement aux voyageurs qui envisagent de se rendre dans l'un des deux Etats de se faire vacciner avant leur départ même si le vaccin n'est pas exigé par les autorités brésiliennes à l'entrée sur leur territoire.

Pas de vaccination exigée. Cependant, le vaccin contre la fièvre jaune est conseillé pour le nord du pays. Si vous vous rendez en Amazonie, pensez aussi à un traitement antipaludéen et à des médicaments contre la malaria. Sur l'ensemble du territoire, évitez de boire l'eau du robinet, de manger des légumes crus et de marcher pieds nus à cause des parasites. De même, méfiez-vous des baignades dans les eaux douces, stagnantes et marécageuses, surtout dans le Nordeste.
N'oubliez pas d'emporter de l'écran total et un anti-moustiques.
Attention, si vous vous rendez dans l'Etat de Para (arrière-pays de Belem), sachez que certaines chauve-souris dites vampires peuvent transmettre le virus de la rage. Evitez donc de vous promener la nuit dans les zones de campagne.

Electricité

Le courant est en 220 V.

Volume d'afflut touristique

Le Brésil a accueilli 6,4 millions de touristes étrangers en 2015 dont 261 075 Français (-7,6%/2014), principalement à Rio de Janeiro. La France se positionne au 7ème rang des principaux pays émetteurs de touristes au Brésil, après l'Argentine, les Etats-Unis, l'Allemagne, l'Uruguay, le Chili et l'Italie, mais le 3ème européen donc. São Paulo est la ville la plus visitées avec 2 219 513 de touristes en 2014 devant Rio de Janeiro avec 1 597 153.

Impôts et pourboires

La plupart des bars et restaurants incluent le pourboire dans l'addition, mais il est d'usage de rajouter un peu plus si l'on est satisfait du service. S'il n'est pas inclu, il faut rajouter 10 % à 15 %. Il convient de donner quelque chose aux guides et aux porteurs.

Téléphone

Pour téléphoner au Brésil depuis la France, composez le 00 + 55 (indicatif du pays) + indicatif régional sans le zéro (Belém : 091, Manaus : 092, Recife : 081, Rio de Janeiro : 021, Salvador : 071, Sao Paulo : 011) + n° du correspondant.
Du Brésil vers la France, faites le 00 + 33 + n° du correspondant sans le 0 initial.
D'une région à une autre : l'indicatif régional + n° du correspondant.

Brésil : toutes les adresses utiles du pays

Avant de partir

Consulat général du Brésil
34 bis, cours Albert-1er, 75008 Paris. Tél. : 01 45 61 63 00.
Bureau du Tourisme Brésilien
23, rue Balzac, 75008 Paris. Tél. : 01 53 53 69 62 ; www.braziltour.com De nombreuses infos sur le portail www.visitbrasil.com

Sur place

Ambassade de France
Avenida das Naçoès lote n° 470404-900, à Brasilia. Tél. : (61) 312 91 00.
Consulat de France
Avenue Presidente Antônio-Carlos 58, 6e étage, à Rio. Tél.: (21) 22 101 272.
Informations touristiques :
Embratur, rue Uruguaiana 174, 8e étage, à Rio. Tél.: 509 6017.
Bahiatursan plaça Municipal, à Salvador. Tél. : 321 2463.
SCN Quadra 2 - Bloco G - 3° andar à Brasilia. Tél. : 61 3321 7725.