Montauk, la plus luxueuse des stations balnéaires américaines

EconomieEtats-Unis

Twitter Facebook Google+ 296 partages

Sous ses airs de ville de bord de mer populaire, Montauk est en réalité la station balnéaire la plus chic des États-Unis. Petits budgets s'abstenir.

On pensait trouver Malibu ou Beverly Hills en tête de liste, et pourtant c'est la plus discrète mais non moins luxueuse ville de Montauk qui a été élue la destination de plage la plus chère des États-Unis par le site CheapsHotels. Au même titre que le reste des Hamptons, cette station balnéaire attire de nombreux New-yorkais par sa proximité avec la mégalopole américaine. La très touristique Long Island est également située à proximité. Les citadins raffolent de ce décor idyllique où abondent les plages paisibles de sable blanc, les restaurants goûteux et les 5 étoiles avec vue sur mer. Un séjour sur place est néanmoins peu économique : comptez par exemple 263 euros par nuit pour une chambre double standard ! Le hameau de l'East Hampton fut d'autre part popularisé par plusieurs productions du petit et grand écran tournés dans ce décor naturel hautement cinégénique. Le succès de la série The Affair a notamment fait exploser les réservations de vacances dans la région.

La Californie, berceau des plages plaquées or

La Californie, berceau des plages plaquées or
© tanybird/123RF

Parmi les autres villes figurant dans ce top, on trouve ensuite la petite île de Nantucket dans le Massachusetts, suivie de Cannon Beach dans le nord-ouest de l'Oregon. Mais l'état le plus onéreux reste la Californie, avec les plages de Santa Monico, Santa Barbara ou encore Coronado.

VOUS AIMEREZ ÉGALEMENT :

Top 10 des nouvelles destinations en bord de mer aux États-Unis
Top 15 des villes les plus photographiées aux Etats-Unis

Camille Gayral
Publié le 13/08/2017 296 partages
Twitter Facebook Google+
Offrez-vous un dîner spectaculaire avec une vue imprenable sur Marseille ! Offrez-vous un dîner spectaculaire avec une vue imprenable sur [...] 48 heures chrono pour découvrir Vienne 48 heures chrono pour découvrir Vienne