• Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations en direct
  • Voiture
  • Séjours

+

    BRESIL: Des milliers de filles seins nus pour célébrer l'été.

    Sarah Claux.

    Bon plan Publié le 11/12/2013

    TOPLESS - Pour fêter le 1er samedi de l'été, les Brésiliennes enlèveront le haut sur plusieurs plages du pays. Un topless collectif qui dévoile un acte militant.

    Partager sur : Twitter Facebook Google+
    BRESIL: Des milliers de filles seins nus pour célébrer l'été.
    Les hommes et les femmes bientot égaux dans le droit au topless?

    L'évènement «Toplessaço» fera monter la température dans la zone sud de Rio de Janeiro, le 21 décembre à partir de 10 heures. Pour manifester contre le sexisme, des milliers de Brésiliennes feront tomber leurs soutiens-gorge sur la plage d'Ipanema. Ce mouvement vise à lutter contre la «criminalisation du corps féminin » selon Ana Rios, initiatrice du projet. Cette Brésilienne, actrice et productrice de théâtre de 23 ans, lassée par les faux semblants puritains de son pays natal, a décidé d'entamer « une réflexion sur le symbolisme du corps de la femme dans la société d'aujourd'hui ». Pour beaucoup d'entre nous, le Brésil est considéré comme le pays phare du culte du corps, à l'image de ces danseuses de samba pulpeuses, vêtus de mini bikini lors du Carnaval. Il est pourtant formellement interdit de se promener seins nus sur la plage. Alors qu'exposer son corps ne pose aucun problème au Brésil, le téton quant à lui est un sujet tabou. Et pourtant « tous les hommes et les femmes ont été allaités » rétorque la jeune femme.

    Se promener seins nus dans les rues, comme les New-Yorkaises depuis l'été 2013.

    La création de l'événement sur Facebook a reçu le soutient de 4000 personnes en l'espace de 72 heures. Outre Rio, les manifestations en soutien au mouvement se sont étendues aux plages de São Paulo, Vitória, Espírito Santo, et Porto Alegre. Beaucoup de femmes bien entendu, mais aussi d'hommes, qui promettent d'apporter leur soutien à la cause?Cependant, se battre pour la liberté du corps n'est pas du goût de tout le monde, au sein d'un pays qui reste très catholique. En effet, Ana Rios a confirmé avoir reçu plusieurs milliers de messages macho et agressifs. L'opération « Toplessaço » risque de créer la polémique et d'être très controversée. Et pour cause, la militante a récemment été interpellée par la police, lors d'une séance photo, alors qu'elle posait topless sur la plage. L'union fait la force, et en particulier quand elle réunit mixité et plusieurs générations. C'est un premier pari réussi pour Ana Rios, qui sera accompagnée de sa mère, 52 ans, et grand-mère, 73 ans.

    En bref : Bon plan

    Abonnez vous à la newsletter...

    ...pour recevoir toute l’actualité du voyage, les reportages, les conseils pratiques et les coups de cœur de nos 25 journalistes mais aussi nos promotions en exclusivité !

    Notre comparateur de voyage

    • Vols
    • Hôtels
    • Vol + Hôtel
    • Locations en direct
    • Voiture
    • Séjours

    +